Prélude à la Sainte Catherine, le 24 novembre 2018

 

Pour la petite histoire :

« Ste Catherine d’Alexandrie, selon la légende, était vierge, martyre et savante. Périe un 25 novembre 310 après J.C., elle était la patronne des écoliers, plombiers, potiers, notaires, tailleurs, nourrices, barbiers, mais surtout des filles célibataires… La tradition voulait que l’on place une coiffe sur les statues de Ste Catherine dans les églises, d’où l’expression « coiffer Sainte Catherine » ».

Dans notre “version”, nous invitions toute demoiselle ou dame à se présenter avec un chapeau original…La suite dira que nos catherinettes sont allées bien au-delà !

Voyez par vous-même les créations sorties de l’imagination de nos chapelières !


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Du style, du maintien

et des sourires ravageurs !

 

La presse, avec le concours de Raphael SANDRAZ, a salué l’initiative et l’originalité de cette rencontre, qui s’est déroulée autour d’une collation avec velouté de légumes, velouté de potimarons aux châtaignes, quiche savoyarde, tomme et tarte…

Nous prenons soin d’inscrire toujours à nos menus une ou plusieurs recettes traditionnelles.

Merci à :

Nos belles lageraines pour nous avoir offert ce défilé haut en couleurs !

  • Eric CHAMPIOT pour le don des légumes savourés en velouté
  • Marc FALQUET pour la décoration de la salle avec une collection privée de chapeaux et coiffes, pour l’animation de la soirée, pour le lien “presse”.
  • Claudie, Jacqueline, Aurore, Laurence, Jeannine, Martine, Jean-Louis, pour leur participation.

 

LA SAINT-LEGER, 6 Octobre 2018


 

C’est à l’entrée de la commune, au domicile de Laurence, que notre banderole était la plus visible !

 

Une décoration victime de sa saveur : qui l’aurait cru, que le clinton du domaine fût si bon ! Et qu’il suscitât tout un débat !  sur les cépages cultivés autrefois…

Les échanges allaient bon train,  et l’ambiance aussi…

C’est ensemble que nous apprécions être, avec une animation pour nous distraire et un repas pour nous régaler…

Jean-Michel CHAMBEROD   et  

Emmanuel PETOUD

à la chanson et aux accordéons : tout un registre entrainant

 

 

 

 

Ca tourne tellement que c’est flou !

Sinon, le caïon était excellent et généreux : l’animateur au service aussi !

 

c’est la fête au village !

 

Merci, pour leur participation, à : Laurence, Claudie, Marc, Jacqueline, Jeannine, Quentin, Christelle, Martine, Jean-Louis, Erwan, Danièle et Yves.

 

 

AOUT 2018 : rendez-vous avec le Patrimoine

Le Patrimoine de Saint Léger…Autrefois…

 

         Un Inventaire Départemental du Patrimoine Hydraulique, mené à l’initiative du Département de la Savoie, est en cours en Pays de Savoie.

Durant le mois d’août dernier, nous avons suivi,  avec Clara BERELLE, les berges des ruisseaux du Berger, du Quidé, du Merle : que reste-t-il des moulins à farine, des scieries, des battoirs à blé et à chanvre, du martinet, des clouteries et des forges ?

Les forges et clouteries étaient très anciennes : elles apparaissent sur la mappe Sarde de 1733. Singularité : au-delà des Bauges, seul le village de St Léger comptait des clouteries ! Nos guides du Patrimoine peuvent vous en dire long sur celles des Bauges et les « brigands de grands chemins » qui s’attelaient à la fabrication !

Si ce n’est l’invasion espagnole (1742-1749) particulièrement destructrice qui les a anéanties, les crues, éboulements ont fini d’effacer les traces de l’exploitation du fer des Hurtières sur notre village.

….

Grâce à la monographie réalisée par Jacquis VITTOZ et ses classes successives de 1981-1983, nous avions connaissance du métier de meunier, au siècle dernier : qui dit meuniers, dit moulins…Clara BERELLE nous a « ramenées » au Domaine où restent encore 2 bâtisses de 2 anciens moulins ! Lors de leur visite, nous avons constaté qu’ils étaient alimentés de la même manière que les moulins de Saint André : l’eau canalisée passait au-dessous des bâtiments pour permettre à 1 roue horizontale de transmettre l’énergie nécessaire qui entrainait les meules de pierres.

Nous remercions Michèle, Amandine et Alain, Cédric pour le meilleur accueil qu’ils nous ont réservé durant cette prospection…Le travail de Clara BERELLE étant officiel, nous attendrons son autorisation pour vous communiquer plus d’éléments.

….

Pierrot DULAC nous a été également d’un grand concours pour l’appréhension du patrimoine passé de la commune : outre une quantité de faits historiques datés (comme le recensement de la population/hameau en 1876), il nous a fait l’état des 16 fours qui existaient sur la commune, des hameaux disparus, nous a transmis les dernières rencontres de son grand père avec certainement les derniers ours vivants sur ce territoire…

….

La mémoire collectée enrichit les visites de nos guides et pourrait servir de matière à des sentiers thématiques.

 

Pique-nique au POSTE LIBRE DE ROGNIER le 22 juillet 2018

Le site a “résisté” à l’agitation terrestre que nous avons connue : c’est avec un grand soulagement que nous l’ avons constaté !

Une fois l’état des lieux effectué, et après cette côte “gravie” depuis Fontaine Noire, l’appétit s’aiguise, curieux de partager ce que chacun a prévu pour tous…

Cette année encore, il y en aura de trop : terrines, salades, grillades, fromages…

Le soleil est au rendez-vous, la sympathie aussi !

Un fumet de forêt et de paix…

 

 

1ère Assemblée Générale Juin 2018

1 an de rencontres individuelles, associatives, institutionnelles, professionnelles…Chacune et toutes contribuant à valoriser l’entreprise collective, à peaufiner nos projets…

C’est à l’initiative de Maurienne Généalogie qu’est née Maurienne PatrimoineS, qui regroupe 16 associations et 2 guides du Patrimoine Savoie Mont-Blanc : et, c’est lors de nos réunions que nous avons établi un contact bien précieux avec l’association des Moulins de St André, à l’origine de la restauration du Télégraphe CHAPPE de la commune. Nous avons appris beaucoup lors de la visite du site avec François CHARPIN, et celle des moulins avec la famille BENARD. Des années de recherches, des milliers d’heures de travail bénévole ont permis de sauver le patrimoine commun :

         

Les expériences recueillies sont formatrices pour notre jeune association…

 

 

LES FAILLES 2018

Nous célébrons cette fête traditionnelle remontant aux romains, qui se réjouissaient de la fin de l’hiver. En Porte de Maurienne, ce sont les Allobroges qui l’auraient perpétuée…Bugnes, vin chaud  et diots ont été servis après le défilé qui a éclairé le Plan du Village ce soir-là. Et avant d’embraser le personnage, les enfants et Magaly nous ont offert la chanson de la petite marmotte qui se réveille…  

        

Merci à :

  • Magaly, les enfants de l’école et leurs parents
  • François DUFOUR, qui a offert tous les ingrédients des bugnes
  • Nadine, Jacqueline, Claudie, Yvette, Marie-Louise, Madeleine, Karine, Marie-Christine et Jeannine pour leur confection
  • Maurice et Jean-Louis pour les diots et les petits oignons
  • Jean-Marc pour le vin chaud et le feu
  • La Mairie de Saint Léger qui a offert les flambeaux et les bâtons lumineux

Nous avons reçu avec grand plaisir nos voisins d’Epierre, toujours présents à nos invitations, et de St Georges d’Hurtières, que nous espérons revoir aussi.

ENFIN ! Une mise à jour !

Après quelques déboires qui ont nécessité l’intervention de 4 techniciens et quelques mois, nous allons pouvoir reprendre l'”historique” des activités menées depuis février 2018 ! Désolés et merci de votre compréhension…

Fêtes des Failles Le Samedi 24 Mars 2018 à 19h00

“Faille” signifie “feu” ou “flambée”. Les Failles sont un rite paysan païen. Chez les Celtes, cette fête était placée sous le patronage de la déesse du feu, de la poésie, du renouveau… Chez les Romains, il y avait une procession aux flambeaux…

Dans les cantons de Genève et de la Savoie, cette fête populaire folklorique célèbre l’équinoxe de printemps, symbole de renaissance à la vie, de joie et de bonheur. Les communes qui perpétuent cette tradition la conjuguent avec Carnaval et brûlent Mr Hiver ; les bugnes et le vin chaud sont les ingrédients consommés à cette occasion.

L’association vous invite à prendre part au cortège lumineux de ses “marmottons”, qui, avec Magaly, leur institutrice, accompagneront Mr Yves Vert dans sa dernière tournée du village !

RENDEZ-VOUS SALLE POLYVALENTE DU VILLAGE !

Après les rondes de réjouissance autour des failles, suivront bugnes, diots et vin chaud !

ça s’est passé… le 16 décembre 2017

Et bien avant !
Le mois précédent, nous avons récolté : bouteilles en plastique, bouchons en tous genres, canettes, fins de pelote, serviettes en papier, assiettes en carton, chutes de papiers cadeaux, de bois… Les ateliers de conception de décorations ont été organisé sur un mois et demi !

  • Les résultats ne manquent pas d’originalité, de créativité,
    ni de fantaisie !

Voyez-vous même !

ET LE SAPIN ?

Cette fois, il a été coupé sur une propriété cadastrée…

Mais nous avons retenu, pour les prochaines années, la proposition de deux de nos adhérents : planter un jeune sapin que vous pourrons décorer sur plusieurs solstices…

Alors, que s’est-il passé l’après-midi du 16 décembre ?

Nos pâtissières et nos créateurs ont exposé leurs réalisations artistiques :

  • Confectionnés sur place, le matin même, les gâteaux de fête proposés en cadeaux à offrir, … ainsi que quelques spécialités savoyardes, alsaciennes et provençales.
  • Les décorations soigneusement élaborées, qui ont occupé quelques familles un temps certain !

Un atelier de décorations était proposé aux enfants…
et aux parents…

TOMBOLA  : Le colis familial surprise de Noël, offert à l’association par une personne bienfaitrice, a fait l’objet d’une tombola,jusqu’à ce que Quentin en désigne les gagnants !

Aurore et Flavien savourent ensemble un très bon vin de Savoie (que nous ne pouvons hélas pas nommer), un pétillant rosé sans alcool, un livre de contes, un second livre avec Cd “chants de Noël”, un plat cuisiné, deux paquets de papillotes, une terrine et deux confitures artisanales, un agenda 2018… !

ET LE SAPIN ?

Magali, notre précieuse institutrice, et les enfants de l’école, qui avaient aussi fait des décorations, ont décoré le sapin, avec l’aide de leurs parents courageux !


Merci Magali, Merci les enfants.

Tous nos remerciements :

  • Aux parents également, que nous souhaitons nombreux à toutes nos manifestations,
  • à nos deux jeunes employés communaux pour le sapin, à Jean-Marc pour le sapin aussi, l’ étoile qui brille toujours à son faîte,  le vin chaud délicieux,
  • à Nadine pour sa participation financière et active à “l’atelier gâteaux” entre autres,
  • à Anaïs pour l’animation des ateliers décorations,
  • à Mr Jean-Gabriel BODELET pour les crédits photographies,
  • à Eric CHAMPIOT, pour le don des légumes qui ont permis
  • à Jean-Louis de nous concocter une soupe d’une excellence rare…,
  • à Patrick pour ses décorations en bois,
  • à Danielle et Muriel pour leurs pâtisseries,
  • à la Commune de St Léger pour son soutien logistique,
  • et enfin à tous ceux sans qui rien ne serait possible :
    Yves, Christelle, Jacqueline, Claudie, Marc (qui soit dit entre nous est un animateur né !),  Jeannine, Aurore…

Les bénéfices récoltés sont portés au crédit du compte épargne associatif,destiné au projet de restauration du Poste Libre de Rognier.