A la découverte de…

Aux Fours et aux Moulins

Cette locution figurée désigne un nouveau circuit thématique sur la Commune de Saint Léger. Il emprunte pour une part des sentiers qui, au siècle dernier, reliaient les habitations, les terres cultivées, celles réservées aux pâtures… Il permet aujourd’hui de déambuler de four en hameau, à travers bois, sur les traces de ces hommes qui travaillaient la terre et transformaient les céréales en farine.

Le blé, le blé noir, l’orge, le seigle, le maïs, l’avoine étaient cultivés ici. Les deux derniers étaient essentiellement destinés à l’alimentation des bêtes. Quant à l’orge, on le grillait pour en faire une sorte de café. Le blé noir et le seigle constituaient les céréales principales pour le pain, les galettes, les soupes. Le pain blanc, à partir de farine de blé, était réservé aux jours de fête.

C’est un prélèvement du ruisseau du Berger qui alimentait les Moulins du Domaine (1 moulin à scie, 2 moulins à farine). La dérivation passait au-dessous des bâtiments pour venir frapper une roue horizontale à pales qui entraînait une meule tournante… Ces moulins sont appelés moulins nordiques ou norois. Le mécanisme est antérieur au moyen-âge. Les deux derniers meuniers connus au Hameau du Domaine sont Messieurs LATARD et BORGEY.

On ne recense pas de fourniers ; nombreux étaient les hommes qui, par nécessité, s’attelaient à la cuisson. On pourrait appeler Saint Léger, la Commune Aux Fours : 16 fours pour une population qui dépassait juste 500 âmes fin du XIXème. 6 fours privés ont encore leurs pierres, 5 sont visibles ; celui de Beauchamp étant de type alsacien, se trouve à l’intérieur de « l’atelier d’hiver ». 2 fonctionnent épisodiquement au gré des derniers pétrisseurs, 1 pourrait retrouver un usage collectif…

        

 

 

 

Fours du Domaine….        de Combe à Galon….       de Champfiard

 


Fours du Plan


 

 

 

 

FICHE TECHNIQUE                         Circuit «  Aux Fours et aux Moulins » 

Départ : sur le parking de la Salle Polyvalente. Le Plan d’en Haut

Dénivelé : 345 m

Temps du circuit : 2 h

Description : face au parking, prendre la route qui monte à la Mairie, puis, juste à gauche, la ruelle et enfin le sentier qui passe entre les maisons. Par un bout de route, arriver devant l’église et prendre le sentier qui démarre à gauche. Franchir le ruisseau du Berger, redescendre sur la gauche, au-dessus de la Centrale Electrique. A droite, suivre la départementale, passer la déchetterie et prendre sur la droite le sentier « le Domaine ». En traversant le hameau, noter le four, et, tout au haut, sur la droite, les bâtisses qui abritaient les moulins.

 Le sentier rejoint la rive gauche du ruisseau du Berger. Traverser le ruisseau sur la droite et monter par la route jusqu’au Soudon. Le sentier reprend sur la gauche jusqu’à Combe à Galon. Noter le point de vue sur la vallée, au niveau du banc. Passer devant le four de Combe à Galon, sur sa droite, pour rejoindre Beauchamp. Redescendre par la route jusqu’à la fontaine de Champfiard. A son niveau, le sentier descend sur la droite et passe devant le four du hameau. Au bas du sentier, reprendre sur la gauche, noter au niveau du Solliat la vue imprenable sur la Chaîne de la Lauzière.

Redescendre jusqu’à la départementale et reprendre à droite pour revenir au Plan d’en Bas. A l’entrée du village, sur la gauche, noter le four signalé par 1 équipement Cœur de Village, puis, en face du four, prendre la route perpendiculaire pour traverser une seconde voie et s’engager dans la ruelle. Au-delà de quelques mètres, le second four du Plan est sur la droite. Pour rejoindre le point de départ, reprendre la départementale qui traverse le village et passe devant la Salle Polyvalente.